Notre blog WordPress

Actualités et conseils adaptés aux sites Internet propulsés par WordPress

Notre blog WordPress

Toute l’actualité et les conseils WordPress

10 façons d’améliorer le référencement de votre site Internet WordPress

10 façons d’améliorer le référencement de votre site Internet WordPress

Faire un excellent site consiste à créer un excellent contenu. Le graphisme rend vos pages harmonieuses ; l’esthétique est mise au service de votre contenu. Vos textes parlent à vos visiteurs et inspirent la confiance. Votre blog témoigne de votre expertise. Cependant, tout cela a pu vous distraire d’un élément central : votre visibilité dans les moteurs de recherche.

En effet, si votre site Internet n’apparaît pas dans les premières positions des moteurs de recherche, les internautes ne vous verront presque pas. Or, s’ils ne vous voient pas, ils ne peuvent pas cliquer et donc n’achèteront pas ou ne convertiront pas. C’est pourquoi le référencement doit toujours faire partie de vos préoccupations : il y a de nombreuses techniques pour augmenter la visibilité d’un site Internet sur les principaux algorithmes des moteurs de recherche.

Heureusement pour les développeurs WordPress, le chemin est clair et bien tracé par les millions d’entreprises qui utilisent cette plateforme. La même communauté qui crée et prend en charge les extensions que nous utilisons perfectionne également les techniques pour un référencement efficace. Plongeons-nous dans les dix meilleures méthodes utilisées par les sites Internet WordPress pour augmenter le positionnement de leurs pages de référencement.

1 – Proposez le plan de votre site

Dès la mise en ligne de votre site, commencez toujours par réaliser un plan de votre site. 

C’est un atout important car un plan reprend la structure et la navigation de votre site Internet. Il montre comment chaque page mène à d’autres pages et comment les catégories sont structurées. Le plan du site peut être utilisé comme un raccourci du fil d’Ariane et pour aider les visiteurs à retrouver leur chemin dans vos pages.

Un plan de site intuitif peut aider les utilisateurs à trouver leur chemin vers de nouvelles zones en suivant les liens que vous aurez indiqués. Ce plan de site peut être inclus dans une page spécifique de votre site ou figurer sur votre pied de page.

Le plan du site aide non seulement vos visiteurs, mais aussi les robots des moteurs de recherche. Un plan de site bien construit permet en effet aux robots qui explorent les sites de mieux indexer votre site Internet, de mieux comprendre chaque page et, en conséquence, de recommander vos pages en toute confiance aux utilisateurs des moteurs de recherche.

2 – Installez et utilisez des plugins SEO

Il existe de nombreuses astuces de programmation que vous pouvez utiliser pour améliorer le positionnement SEO de votre site WordPress comme des extensions (ou plugins). Les spécialistes du référencement proposent en effet un certain nombre d’extensions destinées aux utilisateurs de WordPress afin de leur permettre d’optimiser leurs sites en vue de leur examen par les moteurs de recherche.

Il existe des plugins pour les permaliens, pour les métadonnées, pour l’optimisation des images, pour l’accélération des pages et bien d’autres encore. Les meilleurs choix évoluent au gré de la compétition que ces extensions se livrent. Choisissez ceux qui conviennent à vos besoins et configurez-les pour votre site. Ensuite, effectuez les mises à jour qui vous sont proposées régulièrement.

3 – Utilisez Google Analytics

Google aiment les sites performants. N’oubliez pas que vos pages sont le contenu dont cette entreprise se sert pour récolter ses revenus, principalement liés à la publicité. C’est pourquoi, Google propose la plateforme Google Analytics aux éditeurs de sites Internet pour les aider à affiner la conception et le contenu de leurs sites. Tous les administrateurs de sites WordPress se doivent d’être connectés à Google Analytics et d’utiliser leurs données.

Surveillez les visiteurs, l’activité, les suivis de liens, les performances des annonces et bien plus encore. Analytics aidera votre référencement en vous montrant en quoi votre site Internet pourrait être plus performant. Google Analytics est conçu par les créateurs des mêmes algorithmes que Google ; il est destiné à vous aider à améliorer votre positionnement et vos revenus.

4 – Configurez les permaliens

WordPress attribue par défaut aux pages une URL pour chaque page, article, produit. Toutefois, ces liens ne sont pas forcément naturels pour votre structure de site ni intuitifs pour vos visiteurs. C’est pourquoi les permaliens existent. Dans WordPress, les permaliens sont désactivés par défaut. Vous devrez donc aller dans vos paramètres et les activer. Commencez ensuite à configurer vos permaliens afin que chaque page ait une URL permanente et dont l’intitulé soit logique.

C’est votre chance de pouvoir donner le nom de votre choix à vos URL et de créer un plan de site basé sur des URL que les robots des moteurs de recherche peuvent facilement suivre et indexer. En effet, ceux-ci préfèrent les sites Internet qui présentent des URL logiques et lisibles par les visiteurs : ces URL sont en effet beaucoup moins susceptibles d’avoir pour origine des sites sans contenu réel. Rendez donc vos URL expressives, lisibles et navigables en utilisant les permaliens WordPress.

5 – Formatez votre contenu pour le partage

Le partage contribue désormais très favorablement à la visibilité. Les moteurs de recherche aiment particulièrement les sites souvent partagés et cités notamment sur des blogs et sur les réseaux sociaux. Aussi, il est indispensable que votre contenu soit conçu et optimisé pour le partage social. Lorsque vous créez votre modèle de blog WordPress, pensez à en faciliter le partage. Intégrez volontiers des images et des vidéos de manière à ce qu’elles soient aisément diffusées à votre public.

Intégrez ensuite des liens de partage dans chacune des pages de contenu de votre site Internet de sorte que n’importe quel visiteur puisse associer votre site Internet à son propre flux de médias sociaux. Si vous avez déjà un public fidèle qui commence à partager avec bienveillance le contenu de vos pages Internet, vous pouvez augmenter ainsi facilement le nombre de vos liens entrants.

Facilitez donc le partage des articles de votre blog, des témoignages, des articles de presse, des pages de produits et de services, etc.

6 – Optimisez vos fichiers

La taille et les performances de vos fichiers téléchargés sont importantes. En tant qu’administrateur WordPress, vous savez que les fichiers compressés demandent du temps à créer mais cela en vaut vraiment la peine. La vitesse de votre site Internet a en effet un impact important sur le futur positionnement de ses pages. Les sites Internet lents restent en bas du classement tandis que les sites Internet qui s’affichent rapidement figurent rapidement au-dessus des concurrents. Ainsi, plus votre site Internet est rapide, mieux c’est pour vous et mieux c’est pour votre activité.

L’optimisation des fichiers est donc une étape incontournable. N’ayez pas peur d’éditer vos images et de les compresser pour les alléger et permettre ainsi un affichage plus rapide. Redimensionnez-les et recadrez-les. En ce qui concerne les vidéos, hébergez-les là où cela est le plus performant.

Optimisez aussi le poids de vos PDF. Et priorisez toujours, toujours, toujours… la vitesse de chargement des pages.

7 – Créez des liens pertinents

Les liens contribuent en grande partie au bon référencement des sites propulsés par WordPress.

Les liens entrants, ceux qui viennent de l’extérieur vers votre site, doivent provenir de sources réputées, fiables et aussi variées que possible. Les liens sortants,  ceux sur lesquels vous avez le plus de contrôle, doivent pointer vers des sites faisant autorité et doivent être inclus dans le texte à des endroits pertinents.

Dans le même temps, votre site ne doit pas être en lien avec des sites peu recommandables ou peu performants. Aussi, choisissez avec soin les sites vers lesquels vous allez créer des liens et veillez à une intégration intelligente de ces liens pour leur meilleure performance. Incluez des balises, des métadonnées, ouvrez de nouvelles fenêtres et ancrez votre texte d’une manière qui soit naturelle pour le lecteur. Les robots des moteurs de recherche ont tendance à favoriser les pratiques de liens naturels et à pénaliser celles qui semblent créer les liens de manière artificielle ou automatique.

8 – Utilisez judicieusement le « nofollow »

Pour éviter d’être pénalisé par de mauvais liens, il existe une méthode qui permet de proposer des liens sans risquer de ternir la réputation de votre site Internet.

« Nofollow » (littéralement : pas de suivi) indique à un robot d’indexation qu’un lien est pertinent sans toutefois que vous en « approuviez » la teneur. Utilisez cette commande pour les sites Internet dont vous n’êtes pas sûr et pour ceux dont les performances sont médiocres. Utilisez-la aussi si vous créez un lien vers quelque chose d’inutile juste pour le plaisir (comme une source de même) ; utilisez-la encore pour indiquer que vous n’avez pas besoin que le public suive ce lien.

« Nofollow » peut également être utilisé opportunément pour gérer le contenu en double, les liens internes et les liens entre des sites détenus ou gérés mutuellement afin de s’assurer qu’il n’y a pas de pénalités pour un duplicate content. En connaissant l’utilisation correcte de « nofollow », vous pouvez augmenter considérablement l’impact des liens déjà intégrés dans votre site Internet et tout le travail futur de liens.

9 – Remplissez les métadonnées

Les métadonnées sont importantes pour le positionnement dans les moteurs de recherche. Ceux-ci aiment les données qu’ils peuvent exploiter ce qui inclut certaines données moins visibles auxquelles on ne pense pas forcément. Ainsi, le texte alternatif d’une image est utilisé par les moteurs de recherche. Le texte du titre d’une page Internet contribuera à ce que celle-ci soit trouvée lors d’une recherche par mot-clé. Le texte de l’ancre d’un lien peut également aider les robots d’exploration Internet.

En remplissant vos métadonnées, vous incitez donc les robots à diriger les visiteurs vers vos sites. Pensez donc aux métadonnées comme à autant de moyens complémentaires. 

10 – Vérifiez les liens brisés

Enfin et surtout, la présence de liens brisés pénalise votre site Internet. On appelle ainsi des liens qui ont été placés il y a longtemps mais qui ne fonctionnent plus et ne pointent plus désormais sur rien. Heureusement, il existe des solutions simples. Utilisez par exemple chaque mois une extension pour rechercher les liens brisés de votre site. Analysez vos pages à la recherche de ces liens obsolètes ; réparez ou remplacez tous les liens qui ne sont plus d’actualité.

En réparant les liens brisés, vous améliorez la réputation de votre site Internet et, par conséquent, le positionnement de ses pages. Chaque lien ainsi corrigé met également à jour vos pages Internet, les rendant plus récentes et plus pertinentes aux yeux des algorithmes des moteurs de recherche.

WordPress facilite grandement la gestion d’un site Internet, mais il est nécessaire de travailler constamment celui-ci pour obtenir un bon positionnement des pages dans les moteurs de recherche. Pour obtenir ce bon positionnement, il convient au moins de mettre en œuvre les bonnes méthodes décrites ci-dessus.

Besoin d’informations complémentaires ?

Quelques articles similaires

Laisser un commentaire

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest