Notre blog WordPress

Actualités et conseils adaptés aux sites Internet propulsés par WordPress

Notre blog WordPress

Toute l’actualité et les conseils WordPress

9 recommandations et indicateurs de performance pour optimiser la conception de votre site WordPress

9 recommandations et indicateurs de performance pour optimiser la conception de votre site WordPress

Vous avez un des plus beaux sites Internet de votre activité. Grâce à une agence ou un cabinet de design Internet WordPress, vous bénéficiez d’une présence en ligne dont vous pouvez être fier ; elle met en avant vos services et satisfait vos visiteurs. Toutefois, un point délicat se présente : qu’est-ce qui peut réellement vous aider à faire croître vos revenus et votre entreprise ?

La vérité est que, sans une bonne stratégie d’analyse et de prise en compte du contexte, vous ne connaîtrez jamais la réponse. Même les plus beaux sites Internet ne réussissent pas toujours à attirer des utilisateurs et à les satisfaire. La seule façon de le savoir, de tester véritablement votre site WordPress, est de prendre l’habitude de suivre sa fréquentation.

Cela paraît compliqué. Heureusement, cela ne l’est pas réellement. Il vous suffit tout simplement de savoir comment suivre celle-ci sur WordPress, puis d’établir des rapports à partir des éléments pertinents pour fournir des informations réelles et exploitables. Cet article vous aidera à réaliser ces deux actions.

Comment suivre le succès sur son site WordPress ?

La façon la plus courante pour cela est d’utiliser Google Analytics. Une fois installée, cette option offre un accès complet à un large éventail de rapports, de tableaux de bord et d’informations sur la fréquentation.

Si vous avez travaillé avec un prestataire pour la conception de votre site Internet, il suffit de lui poser des questions sur l’installation de Google Analytics. Si vous êtes seul, ce tutoriel décrit en détail le fonctionnement des deux plateformes et les points particuliers de fréquentation ou visualisation de votre site.

Les neuf indicateurs de performance pour optimiser votre site Internet

Votre priorité est de comprendre comment cela fonctionne. Vous devez également savoir exactement ce qu’il faut suivre des données de Google Analytics.

1 – Sessions

Mettons de côté le plus facile : les visites de pages (parfois appelées sessions) vous indiquent combien de personnes visitent votre site Internet à un moment donné. Le suivi de cette mesure au fil du temps ainsi que la comparaison de différentes périodes vous permet de comparer la fréquentation et de déterminer si vous devez apporter des modifications.

Il y a toutefois deux mises en garde importantes pour les propriétaires de sites Internet et les spécialistes du marketing qu’il est nécessaire de garder à l’esprit :

  • Les visites de pages uniques pourraient être encore plus importantes / pertinentes. Dans le cas où un même utilisateur visite votre page trois fois, cela compte comme trois pages vues, mais en réalité c’est bien sûr une seule et unique vue ;
  • Les visites de pages uniques sont comptées pour chaque appareil. En utilisant l’exemple ci-dessus, si le même visiteur utilise trois périphériques distincts pour chaque visite, cela comptera comme trois vues uniques.

2 – Pourcentage de nouvelles sessions

Après le nombre total de vues figure le taux de visiteurs revenant sur votre site, c’est-à-dire le nombre des visiteurs qui ont suffisamment aimé votre site pour y revenir. Un pourcentage élevé de nouveaux visiteurs est une bonne chose. Cela signifie que votre site et son contenu sont suffisamment pertinents pour que votre public continue d’y revenir.

Le pourcentage de visiteurs revenant sur des pages individuelles – comme votre page de prix ou de nouveaux éléments publiés sur votre blog via WordPress – est particulièrement pertinent pour suivre les visiteurs susceptibles de devenir de futurs clients.

3 – Provenance

Il s’agit cette fois de savoir comment les visiteurs accèdent à votre site Internet ? La plupart des plateformes d’analyse suivent la provenance des visiteurs et vous l’indiquent. Ces sources, à leur tour, peuvent vous fournir un large éventail de renseignements :

  • un pourcentage élevé de visiteurs provenant de la recherche sur des moteurs (organic search) témoigne du bon fonctionnement de votre stratégie de référencement ;
  • un pourcentage élevé de visiteurs provenant des médias sociaux (social) signifie que vos actions sur ces canaux sont efficaces et que votre contenu est largement partagé ;
  • un trafic direct (direct) élevé signifie que votre marketing hors ligne est assez bon pour inciter les utilisateurs à saisir directement l’adresse de votre site Internet dans leur navigateur ;
  • des visites provenant de liens externes (referral) indiquent que le contenu de votre site Internet est partagé fréquemment sur d’autres sites Internet ce qui est une aubaine pour le référencement et la sensibilisation.

Gardez à l’esprit que vous pouvez utiliser ces indicateurs comme un point de référence pour tout autre indicateur de performance mentionné ici. Votre taux de rebond, la durée de la session, votre taux de conversion pourra être interprété à la lumière de la provenance de vos visiteurs de votre site Internet.

4 – Taux de rebond

Votre taux de rebond est une donnée simple et capitale : il mesure en effet le pourcentage d’utilisateurs qui partent (ou « rebondissent ») après avoir seulement consulté la page à laquelle ils accèdent pour la première fois. Cela s’applique à la tous les visiteurs ; malgré tous les efforts déployés pour le faire baisser, un taux de rebond typique se situe habituellement entre 50 et 60 %.

Votre taux de rebond peut être suivi à la fois pour l’ensemble de votre site Internet et pour chaque page. Ce dernier est même particulièrement pertinent car il vous permet de réaliser des optimisations simples au sein de WordPress page par page. La vitesse du site étant un élément majeur, la compression des images, la réduction du nombre d’extensions et la simplification du code peuvent tous conduire à diminuer le taux de rebond.

5 – Principales pages de sortie

Ne confondez pas le taux de rebond avec son proche parent qu’est le taux de sortie. Cet indicateur de performance, suivi au niveau d’une page, vous aide à comprendre exactement combien de visiteurs de votre page quittent votre site Internet à partir de la page lue.

Contrairement au taux de rebond, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Sur une page de conversion, vous pouvez par exemple avoir opté pour un système de paiement tiers : le visiteur sort donc de votre site mais c’est une sortie qui génère ordinairement du chiffre d’affaires.

Néanmoins, connaître les principales pages de sortie et le taux de sortie vous aide à mieux saisir le parcours de vos visiteurs. Renseignez-vous sur vos principales pages de sortie et effectuez des optimisations pour vous assurer qu’elles correspondent bien à ce que vous voulez que vos utilisateurs y fassent.

6 – Durée moyenne des sessions

Combien de temps vos visiteurs restent-ils sur votre site Internet une fois qu’ils y accèdent ? C’est ce que vous renseigne cet indicateur de performance. C’est certes une estimation, mais elle est toujours utile pour vous aider à déterminer si votre site Internet est ergonomique, possède une navigation facile, permet une bonne expérience utilisateur et contient ce que votre public recherche.

Les différents secteurs d’activité ont tendance à avoir des durées de session différentes, donc l’analyse comparative de cette mesure est essentielle. Si le vôtre est plus court que la moyenne de votre secteur, il faudra notamment penser à ajouter du contenu plus engageant et à construire un itinéraire de navigation plus naturel.

7– Taux de conversion

Naturellement, vous voulez que vos visiteurs utilisent votre site Internet afin de devenir de futurs clients ou de futurs adhérents. Cette transformation de visiteur en client s’effectue au terme d’un processus appelé « conversion ». Le suivi de votre taux de conversion, en conséquence, vous aide à déterminer
exactement comment votre site fonctionne dans l’obtention de nouveaux clients. Il est important, cependant, de distinguer entre les différents types de conversions que vous devriez suivre. Les trois grandes catégories ici comprennent :

  • les « micro-conversions », qui sont des indicateurs généraux de l’intérêt d’un utilisateur. Cela peut inclure de visiter votre page de prix ou de passer plus de 3 minutes sur votre site Internet à chaque session.
  • les conversions de prospection qui sont caractérisées par le nombre de visiteurs remplissant un formulaire de demande de renseignement. Bien qu’ils ne soient peut-être pas encore prêts à acheter, ils peuvent maintenant entrer dans des flux de marketing plus ciblés.
  • les conversions de clients proprement dites que vous ne pouvez probablement suivre que si vous vendez votre produit ou votre service directement sur votre site Internet. Pourtant, il s’agit là du type de conversion le plus précieux pour suivre votre retour sur investissement.

Surveillez donc de près votre taux de conversion dans ces trois différentes catégories. Si une page spécifique ou une source de trafic fonctionne particulièrement bien, cela vaut la peine alors de prioriser les choses.

8 – Données démographiques des utilisateurs

Votre plateforme d’analyse peut vous en dire beaucoup sur le public qui visite votre site Internet. Grâce aux données du navigateur, vous pouvez apprendre des informations comme la tranche d’âge, l’information géographique et le type d’appareil utilisé pour accéder à vos pages. Vous pouvez transformer cette plateforme en indicateurs de performance en l’utilisant à la fois comme une vérification de vos efforts de marketing et comme un qualificatif pour vos autres mesures de suivi.

La première est simple. Les données démographiques relatives à vos visiteurs devraient correspondre à l’auditoire que vous avez défini comme étant votre cible, vos clients les plus probables. Sinon, des ajustements sont nécessaires. Mais vous pouvez également analyser votre taux de conversion, la durée de la session, etc. à travers le prisme de ces données démographiques, vous aidant ainsi à comprendre exactement quel segment de votre public ciblé navigue avec le plus de succès sur votre site Internet.

9 – Blog et partage de liens

Les sites Internet construits sur WordPress ont l’avantage d’intégrer une puissante plateforme de blogs. La publication régulière d’articles de blog présente des avantages commerciaux importants . C’est pourquoi l’indicateur de performance final se concentre spécifiquement sur le suivi du succès de votre blog WordPress.

Il s’agit, en fait, d’un indicateur de performance composé de quelques mesures différentes :

  • Commentaires sur vos messages
  • Partages de vos publications
  • Profondeur de défilement, c’est-à-dire jusqu’où votre public vous lit-il réellement
  • Renvois à vos messages à partir d’autres sites Internet, indiquant des partages de liens indirects.

Combinez-les et vous obtenez un aperçu complet des performances de vos articles de blog. Vous pouvez à votre tour utiliser cet aperçu pour prendre des décisions sur le type de contenu que votre public aime lire et sur ce qui les attire vers votre site Internet (et votre entreprise) pour commencer.

Utilisation des métriques pour des améliorations du site

Tous les indicateurs ci-dessus sont importants pour comprendre si votre site Internet fonctionne comme il se doit pour attirer de nouveaux visiteurs et d’éventuels clients. Mais bien sûr, les suivre et les comprendre n’est que le début. En outre, vous devez les exploiter pour réellement améliorer la conception de votre site Internet sous WordPress. Il est, en effet, trop facile de se perdre dans la masse de chiffres au sein d’une solution telle que Google Analytics. Heureusement, vous n’êtes pas seul. Un partenaire de conception Internet fiable, ayant en particulier une expertise de WordPress, peut vous aider non seulement à suivre et à comprendre les données, mais aussi à améliorer efficacement votre présence en ligne.

Vous voulez améliorer votre présence en ligne ?

Quelques articles similaires

Laisser un commentaire

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest