Notre blog WordPress

Actualités et conseils adaptés aux sites Internet propulsés par WordPress

Notre blog WordPress

Toute l’actualité et les conseils WordPress

Top 15 des erreurs de site Internet les plus courantes

Top 15 des erreurs de site Internet les plus courantes

Les internautes sont habitués à recevoir un message d’erreur HTTP, généralement lorsqu’une page à laquelle ils tentaient d’accéder ne parvient pas à se charger correctement. Pour déterminer l’origine de ce message d’erreur et savoir comment résoudre le problème, il est nécessaire de comprendre la signification des différents codes que peut renvoyer le serveur. Nous avons compilé les quinze réponses serveur les plus courantes sur les sites Internet, leur signification, leurs causes et comment les corriger.

En tant qu’éditeur d’un site Internet, il est important de connaître les erreurs courantes qui peuvent survenir sur les sites. Non seulement cela vous donnera des informations précieuses sur les performances de votre site, mais cela peut également vous aider à réduire votre taux de rebond et à améliorer votre classement dans les moteurs de recherche !

1 – 500 Erreur de serveur interne « Server Error »

C’est de loin le message d’erreur le plus courant que les internautes rencontreront. Il s’agit d’une erreur générale qui peut se produire chaque fois qu’un problème interne est rencontré par un serveur. Le plus souvent, l’erreur 500 se produit lorsque le serveur est surchargé. Lorsque vous rencontrez ce message d’erreur, vous pouvez essayer de le résoudre en rechargeant la page, en vidant le cache de votre navigateur, en supprimant les cookies de votre navigateur et en redémarrant ce dernier. Si vous constatez que cette erreur se produit sur votre site, vous devez contacter votre fournisseur d’hébergement et, si vous utilisez un site WordPress, nous vous conseillons de tester une par une les extensions que vous utilisez.

2 – 401 Non autorisé

Ce message d’erreur apparaît généralement après qu’un utilisateur a tenté d’accéder à un site sans en avoir les autorisations requises ou après une tentative de connexion infructueuse. En tant que propriétaire de site, vous pouvez ajouter une protection par mot de passe à votre site via votre compte cPanel. Cela peut être une excellente couche de sécurité supplémentaire qui restreint l’accès à votre zone d’administration, comme par exemple au dossier wp-admin dans un site WordPress.

3 – 400 Mauvaise demande

Si votre demande est corrompue, vous verrez ce message d’erreur apparaître. Cela signifie que quelque chose s’est mal passé avec votre navigateur par rapport à votre demande. Habituellement, cela signifie que les données envoyées par le navigateur ne sont pas conformes aux règles du protocole HTTP. Le serveur ne sait alors pas traiter votre requête mal formulée. Cela peut signifier aussi qu’il y a quelque chose d’instable du côté de l’utilisateur (connexion Internet instable, problème de sécurité au sein du système d’exploitation, problème de mise en cache ou navigateur défectueux…). 

4 – 403 Interdit

S’il y a une tentative d’accès à un répertoire interdit sur un site Internet, vous verrez ce message d’erreur qui signifie qu’il n’y a aucune possibilité de connexion sur la page. La raison la plus courante pour laquelle un utilisateur verra ce message d’erreur est que le site Internet ne permet pas aux visiteurs de naviguer dans la structure de répertoires de fichiers du site. Ce message peut aussi s’afficher si le fichier demandé n’a pas l’autorisation d’être consulté à partir de l’Internet. Vous pouvez définir la protection 403 sur votre propre site pour des raisons de sécurité : masquer la structure de répertoires ou les fichiers contenant des informations vulnérables est un bon moyen de protéger votre site contre le piratage. Bien que de nombreux hébergeurs proposent ce service à leurs clients par défaut, pour ajouter une couche de sécurité supplémentaire à votre site, ouvrez simplement votre compte cPanel, accédez à la zone de menu Avancé et sélectionnez Gestionnaire d’index. À partir de là, vous pouvez personnaliser la façon dont vos utilisateurs afficheront un répertoire spécifique sur votre site Internet en sélectionnant « Pas d’indexation » sur le répertoire que vous souhaitez protéger.

5 – 404 Introuvable

Si un utilisateur tente d’accéder à une page Internet inexistante, un message d’erreur 404 Not Found s’affiche. Ce message apparaît généralement lorsqu’un utilisateur ferme le navigateur, appuie sur le bouton d’arrêt ou clique trop rapidement sur un lien. Cependant, ce message peut également apparaître lorsqu’un fichier est très volumineux ou lorsqu’un serveur est trop lent.

En navigant, vous avez sans doute déjà rencontré cette erreur 404. Si le serveur ne trouve rien à l’emplacement demandé, vous verrez un message 404. Souvent, cela est simplement dû à une URL mal saisie, mais cela peut également s’afficher lorsque les utilisateurs tentent d’accéder à des pages supprimées ou à des pages temporairement indisponibles. Il est impératif de réduire le nombre de 404 sur votre site Internet car ces pages augmentent obligatoirement votre taux de rebond.

À noter que la réponse 404 est très proche de la page d’erreur 410 – Gone. Alors que les deux signifient effectivement que le serveur n’a pas pu trouver le fichier demandé, la réponse 410 indique qu’il s’agit d’une situation permanente, ce qui signifie que la ressource a probablement été intentionnellement rendue indisponible.

6 – 501 Non mis en œuvre « Not Implemented »

Ce message signifie que le navigateur ne prend pas en charge la fonctionnalité demandée.

7 – 502 Service temporairement surchargé « Bad Gateway »

Vous verrez une erreur 502 lorsque votre serveur est encombré ; c’est un problème qui se résout généralement lorsque le trafic Internet diminue.

8 – 503 Service non disponible « Service Unavailable »

Les utilisateurs verront un message 503 si le site qu’ils essaient de consulter est occupé ou si le serveur est en panne.

9 – Connexion refusée par l’hôte

Ce message d’erreur, comme l’erreur 403, signifie généralement que l’utilisateur n’a pas l’autorisation d’accéder au site ou qu’une tentative de connexion a échoué, généralement parce que le mot de passe utilisé n’était pas correct.

10 – Le fichier ne contient aucune donnée

Les utilisateurs verront cette erreur lorsqu’une page est présente mais que rien ne s’affiche. Cela peut être dû à un mauvais formatage du tableau ou à des informations d’en-tête supprimées.

11 – Impossible d’ajouter le résultat de la soumission de formulaire à la liste des signets

Lorsqu’un utilisateur tente d’enregistrer un type de formulaire qui n’est pas un document ou une adresse Internet, il obtient cette erreur.

12 – Application d’assistance introuvable

Lorsqu’un serveur ne trouve pas l’application d’assistance requise pour télécharger un fichier, cette erreur peut apparaître.

13 – Erreur TCP rencontrée lors de l’envoi de la demande au serveur

Lorsqu’il y a un problème sur le réseau entre l’utilisateur et le site demandé, ce message d’erreur apparaît. Comme il s’agit souvent d’un problème matériel, cette erreur doit toujours être signalée à un administrateur réseau.

14 – Le serveur DNS ne répond pas « DNS server not responding »

Lorsque l’URL d’un site Internet ne peut pas être traduite, une erreur Échec de la recherche DNS apparaît généralement. Cette erreur apparaît généralement sur les sites commerciaux en raison d’une surcharge.

15 – 408 Délai d’attente de la demande « Request Timeout »

Vous verrez ce message d’erreur lorsque le serveur ne reçoit pas la demande complète de l’utilisateur dans le délai défini qu’il a alloué pour l’attente. Des 408 répétés se produiront si le serveur ou si le système de l’utilisateur subit une lourde charge de travail, ou s’il y a une surcharge temporaire qui ralentit la transmission du message au serveur. La meilleure mesure immédiate que vous puissiez prendre lorsque vous obtenez un message d’erreur 408 est de recharger la page et de voir si le problème persiste.

Aide-mémoire

Un moyen simple de déterminer la signification d’un code d’état peut être trouvé avec le numéro par lequel il commence. Le code d’état sera généralement un nombre à trois chiffres, par conséquent, des exemples de code 5xx incluraient les messages d’erreur 501, 502, 503, etc.

Voici un petit aide-mémoire pour vous aider à cerner le problème :

Codes 1xx : Statuts informatifs.

Codes 2xx : Statuts après une action réussie.

Codes 3xx : Statuts indiquant une redirection.

Codes 4xx : États affichant une erreur côté client.

Codes 5xx : États affichant une erreur côté serveur.

Des codes d’erreur et d’état existent pour nous aider à déterminer ce qui empêche quelque chose d’autre de fonctionner. Bien qu’ils puissent sembler frustrants et indescriptibles, bloquant l’accès à une page ou à l’exécution d’une fonction, connaître la signification de chaque erreur et de chaque code d’état vous aidera à mieux comprendre le fonctionnement de votre site Internet et à vous orienter dans la bonne direction pour traiter et résoudre rapidement tous les problèmes qui surviennent.

Les visiteurs de votre site Internet comprennent que les petits détails sont importants dans l’ensemble – croyez-nous quand nous disons qu’ils apprécieront que vous personnalisiez vos pages 404 pour les rendre amusantes et conviviales. 

Besoin d’aide pour le fonctionnement de votre site Internet ?

Quelques articles similaires

Laisser un commentaire

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest